If you want breakfast in bed, sleep in the kitchen!

samedi 23 juillet 2016

Gâteau Invisible ~ Pomme, Betterave & Mélasse de Grenade

Hello tout le monde!
J'espère que vous avez bien profité du soleil de la semaine dernière et que les températures caniculaires ne vous ont pas trop fait souffrir! Pour ma part, je ne suis pas vraiment fan des grandes chaleurs (dixit la fille qui part à Séville en plein mois de juillet... d'ailleurs je vous en parlerai à mon retour!). 

Lors d'un petit tour à la Fnac de Toison d'Or, je suis tombée sur un livre "J'adore! - les gâteaux invisibles" de Céline Mennetrier. En regardant les photos et quelques recettes, j'ai tout de suite été séduite. Beaucoup de fruits, peu de pâte à cake et surtout peu de sucre, bref tout ce que j'aime!!! Pour mon premier essai, j'ai choisi de tester celui à base de pommes, betteraves et mélasse de grenade car je le trouvais très original. Ce fut très facile de trouver la mélasse de grenade car, je ne le savais pas mais c'est un ingrédient courant dans la cuisine orientale. Il m'a suffit de me rendre au magasin de spécialités turques en face de chez moi et mon Graal se trouvait au rayon mélasses et vinaigres, un jeu d'enfant!


Ce gâteau est relativement facile. Ce qui prend le plus de temps est la découpe des fruits et légumes, sinon le reste se fait rapidement. Ah oui, et la cuisson aussi... 50 minutes à 1 heure mais c'est un temps moyen pour un cake donc ça peut aller. Pour ma part, j'ai utilisé un moule à cake rectangulaire en silicone pour plus de facilité à la découpe mais vous pouvez utiliser d'autres sortes de moules.

Le must, c'est que ce gâteau est sans gluten et sans lactose pour cette version (mais vous pouvez toujours utiliser du lait animal si vous préférez, bien sûr!). 

Sans plus tarder voici la recette...


Gâteau invisible aux pommes, betteraves et mélasse de grenade
Ingrédients:
600 g de pommes Jonagold
150 g de betteraves (crues, pas celles dans les paquets)
2 œufs
80 g de sucre de canne blond (60 + 20)
90 g de fécule de maïs (Maïzena pour moi)
150 ml  de lait de soja
1 c. à s. de mélasse de grenade
1/2 c. à c. de vanille en poudre 
Spray de cuisson pour le moule
Préparation:
A l'aide de votre mixeur, fouettez les œufs avec 60 g de sucre et la purée de noisettes & amandes. Ajoutez la fécule de maïs et mélangez bien. Délayez avec le lait petit à petit pour obtenir une pâte sans grumeaux. La pâte est liquide, c'est normal. Prélevez 2 c. à s. de pâte dans un bol et ajoutez la mélasse de grenade en remuant. Incorporez la vanille dans le bol de votre mixeur et remuez à nouveau.
Préchauffez votre four à 190° C. 
Pelez les pommes, coupez-les en 4 et retirez le trognon. Coupez de fines tranches de pommes de 2 mm d'épaisseur. Incorporez-les dans la pâte à la vanille.
Pelez les betteraves, Coupez de fines rondelles de 2 mm d'épaisseur. Incorporez-les dans la pâte à la mélasse.
Préparez votre moule à l'aide du spray de cuisson et saupoudrez le reste du sucre. Versez une partie des tranches de pommes à la vanille, puis les tranches de betteraves à la mélasse et finissez avec le reste des pommes à la vanille. Tassez et lissez avec le dos d'une cuillère.
Enfournez pour 50 minutes. Lorsque la pointe de votre couteau s'enfonce facilement, les fruits devraient être cuits.
Laissez refroidir le gâteau à température ambiante avant de le démouler. Conservez-le ensuite au réfrigérateur avant de le consommer. Je l'ai laissé reposer 3 heures avant de le dévorer...

Astuce: vous pouvez remplacer la mélasse de grenade par une cuillère à café de vinaigre balsamique si vous n'en trouver pas.


lundi 18 juillet 2016

Purée de Noisettes & Amandes

Hello tout le monde! 
J'espère que vous allez bien... en ce qui me concerne ça va très bien, je suis en congé pour deux semaines!!! Et en plus, il fait beau pour les quelques jours où je serai en Belgique. Ensuite, direction Séville pour prendre le soleil, mourir sous la chaleur et découvrir cette magnifique ville, et ses tapas, et ses spécialités. J'ai bien hâte!!!

En attendant de vous parlez de tout ça, j'aimerais vous parler de la purée de noisettes et d'amandes que j'ai testé il y a quelques jours. C'est le même principe que le beurre de cacahuètes donc on pourrait également l'appeler beurre de noisettes et d'amandes, ce serait tout aussi bien.


C'est très simple à réaliser! Il vous faut simplement des noisettes et des amandes. Pas d'autre ingrédient nécessaire. Le seul ustensile dont vous aurez besoin sera votre mixeur (à lames ou alors un blender).

Personnellement, j'aime l'idée de consommer un beurre de noix qui soit fait maison, sans sucre ajouté et sans autre apport de matière grasse ni conservateurs.

Purée de noisettes et d'amandes (pour un petit pot)
Ingrédients:
200 g de noisettes blanches
50 g d'amandes avec la peau
Préparation:
Placez les noisettes et les amandes dans votre mixeur/blender et pulsez petit à petit en arrêtant toutes les 30 secondes pour éviter que votre appareil surchauffe. Personnellement j'aime bien que la purée est bien lisse et crémeuse avec quelques petits morceaux. J'ai donc ajouter une petite poignée d'amandes et pulsé quelque fois pour les broyez juste un peu. Transférez ensuite dans un bocal que vous aurez stérilisé au préalable. Conservez à température ambiante. 

Vous pouvez faire la même chose avec seulement des noisettes, ou juste de amandes, ou encore des cacahuètes, noix de cajou ou même noix de pécan. Vous pouvez également confectionner votre propre mix de noix pour votre purée, à votre imagination!!!


dimanche 10 juillet 2016

Pudding aux Graines de Chia

Hello tout le monde! 
J’aimerais vous parler un peu des graines de chia. Cela fait un petit moment que j’en consomme et j’adore. C’est nutritif et plein de bonne chose! Je vous explique…

Le chia (Salviahispanica) est une plante herbacée annuelle de la famille des Lamiacées, originaire du Mexique. Cette sauge était cultivée pour ses graines alimentaires à l'époque précolombienne par les Amérindiens. Ces graines servirent aussi à des fins médicinales et comme offrandes aux dieux aztèques.

Photo www.phytora.com

Dans l’ancien empire aztèque, les graines de chia étaient un aliment de base. Grillées, puis grossièrement moulues pour former le traditionnel pinole, elles entraient dans la composition de nombreux plats. L’arrivée des Espagnols au XVe siècle mit abruptement fin à la civilisation aztèque et à la culture du chia. Les Chumash, des Amérindiens qui vivaient dans le sud de la Californie avant l’arrivée de Christophe Colomb, auraient, quant à eux, consommé des graines de chia afin d’améliorer leurs performances physiques. La culture de chia s'est étendue sur une grande partie de l'Amérique du Nord et du Sud. 

Récolte du chia

Après avoir été ignorées pendant des siècles, ces graines ont attiré l'attention des nutritionnistes pour leur haute teneur en lipides comportant une forte teneur en oméga-3. Elles sont également riches en protéines et en fibres. Elles sont au-dessus du blé et du maïs. Depuis la fin des années 1990, une culture commerciale s'est développée dans plusieurs régions d'Amérique et d'Australie, pour fournir des graines aux magasins diététiques des pays développés.

Elle est aujourd’hui rangée dans la catégorie « superfoods » au même titre que les baies goji, la spiruline ou les baies açai. 

Les avantages:

  • Les graines de chia fournissent une bonne source de calcium et de phosphore et une très bonne source de fibres alimentaires et de manganèse.
  • Le chia possède une bonne activité anti-oxydante, ce qui leur confère des propriétés « anti-âge ».
  • Les graines sont très faciles à digérer.
  • C’est une très bonne source d’énergie.
  • Les graines de chia sont une bonne alternative pour les gens souffrant de problèmes de constipation voire même de maladies intestinales. Elles aideraient également à combattre le diabète et limiter les risques de maladies du cœur grâce au fait qu’elles pourraient provoquer une baisse importante de certains marqueurs d’inflammation ainsi qu’une diminution de la tension artérielle. Cette dernière info est à prendre avec des pincettes car les études s’avèrent inconsistantes jusqu‘à présent.

Les inconvénients:
  • Consommées en grandes quantités, elles peuvent entraîner des maux d’estomac. Comme tout ingrédient riche en fibres, les graines de chia sont à consommer avec modération.

Les contre-indications:
  • Selon l’organisme européen Committee for NovelFoods and Processes, le chia présente un potentiel allergène qui n’est pas encore clairement déterminé. Les personnes allergiques à d’autres graines (sésame ou lin, par exemple) devraient donc faire preuve de prudence à cause d’une possible allergie croisée. 
  • Le chia est déconseillé aux personnes souffrant d’un cancer de la prostate ou à risque d’être victime d’un cancer de la prostate, du fait des niveaux élevés d’acide alpha-linolénique.

Consommation:

Personnellement, j’aime consommer des graines de chia en pudding le matin (recette plus bas). J’aime aussi ajouter une cuillère à café dans mes smoothies pour apport additionnel en énergie et fibres. 

Vous pouvez en saupoudrer votre muesli ou vos flocons d’avoine une fois prêts, voire en mélanger à votre salade de fruit du goûter pour un petit extra-kick de fin de journée. 

Vous pouvez également les manger telles quelles pour ceux qui aiment avoir pleins de petites billes dures dans les dents… Effet garanti si certaines se coincent! Par contre, soyez prudent, surtout si vous les ingérer et buvez de l’eau directement après… Gardez à l’esprit que ces graines peuvent absorber jusqu’à 10 fois leur poids en eau!!!

Il est aussi possible de faire un « chia spread » c'est à dire une sorte de confiture en mixant des graines avec des fruits et, si nécessaire, un peu de sucre de coco, stévia ou autre ingrédient au pouvoir sucrant.

Dans une optique de plats salés, elles peuvent être utilisées comme panure sur vos poissons, volailles, viandes ou légumes. Il suffit de bien moudre les graines et de les mélanger à quelques noix et épices.

Pudding aux graines de chia (pour 2-3 petits bols)
Ingrédients:
240 ml de lait d’amande
1 c. à s. de graines de chia
1 c. à c de sirop d’érable
Préparation:
Dans un grand bol, mélangez les ingrédients. Laissez reposer au réfrigérateur pour une nuit. Et voilààà, le pudding le plus simple de votre vie!

Il ne vous reste plus qu'à y ajouter les fruits de votre choix... Voici quelques exemples:


Pudding de chia fraise, cerise & nectarine
Pudding de chia myrtille & grenade
Pudding de chia kiwi vert & jaune

Pudding de chia framboise & mûre


Sources:

dimanche 3 juillet 2016

Craquants aux Amandes

Hello tout le monde! 
Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous une petite recette toute simple de biscuits sans gluten, sans lactose et sans matière grasse! Mais quel est donc ce miracle, me demanderez-vous… Il s’agit de craquants aux amandes qui sont délicieuses. Les ingrédients sont vraiment simples: des amandes effilées, du sucre glace et de l’eau. 

Ces craquants ne contiennent aucune farine et sont donc appropriés à une alimentation sans gluten. Ils sont également adaptées aux personnes allergiques à la protéine de lait ou intolérantes au lactose car n’en contiennent aucune trace. Enfin, ils ne contiennent aucune matière grasse, ni huile ni beurre ou autre. Par contre, attention au sucre si vous faites un petit régime... à ce niveau-là, ils ne sont pas forcément très light! 


Vous pouvez confectionner ces craquants pour décorer vos gâteaux ou cupcakes, pour accompagner une coupe glacée, ajouter un petit craquant à une crème ou une mousse, ou encore simplement les dévorer tels quels, ils sont si délicieux!!! 

A noter qu’ils sont très fragiles et donc se gardent difficilement dans un sachet. Mieux vaut les conserver dans une boite que vous éviterez d’agiter dans tous les sens. Sinon il n’en restera que des miettes! 

Craquants aux amandes 
Ingrédients: 
80 g d’amandes effilées 
80 g de sucre glace 
2 c. à s. d’eau 
Préparation: 
Mélangez les amandes, le sucre et l’eau dans un saladier. 
Une fois les ingrédients bien incorporés, étalez le mélange en une fine couche sur une plaque de four recouverte d’une feuille de papier cuisson. 
Faites cuire 12 à 14 minutes à 180°C, jusqu’à ce que le craquant géant soit doré. Laissez refroidir et ensuite cassez des morceaux de la grandeur de votre choix. 
Vous pouvez également disposer le mélange en cercles ou dans les formes de votre choix.


dimanche 26 juin 2016

Gâteau Choco-Coco-Framboises

Hello tout le monde!
J’espère que vous allez bien… le temps fut récemment bien pourri mais j’ai gardé le moral en pâtissant! Je dois tout de même avouer que le beau temps de ces derniers jours était fort attendu, place aux salades de fruits et autres petites fraîcheurs d’été car jusqu’à présent l’envie était plutôt à du chocolat chaud et au bon vieux cake et aux biscuits. C’était la minute ronchon sponsorisée par la météo de Belgique.

Nous avons fêté les papas il y a peu et, pour l’occasion, j’ai réalisé un cake choco-coco-framboise. Il s’agit d’une base de Mollie cake à laquelle j’ai ajouté des pépites de chocolat monté avec un glaçage à la noix de coco et agrémenté de framboises fraîches entre les couches, ensuite recouvert du même glaçage. La déco était faites de Raffaello et de framboises fraîches.

Alors, tout d’abord, après le crumbcoat (couche de recouvrement au glaçage pour éviter que des miettes de cake soient visibles), j’ai eu un petit souci avec le reste de glaçage que j’avais laissé au réfrigérateur le temps que le crumbcoat prenne. Erreur! J’aurais du le garder à température ambiante mais en plus, j’ai eu le malheureux réflexe de le battre à la feuille directement sans le laisser retomber à température ambiante… c’était magnifique! Tous les ingrédients se sont séparés donc plus de glaçage pour la finition. Heureusement, il y a la tendance des nude cakes et mon crumbcoat était assez bien fait que pour être joli. Mais bon à noter: TOUJOURS laisser le glaçage contenant du beurre à température ambiante avant de le re-travailler au robot. Sinon ce sera la catastrophe.


Malgré cette mésaventure, je dois dire que, de tous les cakes que j’ai réalisés, celui-ci est mon favori!!! L’association coco-framboise est bien sûr une tuerie mais les pépites de chocolat amène une légère amertume et un petit kick qui est le bienvenu. Le glaçage est onctueux et, même à la sortie du réfrigérateur, il n’est pas trop ferme. Je ne vais pas vous cacher que j’adore les Raffaello et que c’était selon moi la note décadente de ce gâteau… 


Le principal intéressé a adoré son gâteau! Dire que mon père adore la coco serait un euphémisme. Il en mange sous toutes les formes… sur les guimauves, dans le chocolat, si guimauves et chocolat ensemble c’est encore mieux, sur et dans les cakes, les crèmes, les biscuits. Mais il aime aussi la coco version salée, dans le curry surtout et la soupe thaï et même les saucisses cuites à l’huile de coco!!! J’aurais d’ailleurs dû prendre une photo la dernière fois qu’il a ouvert une noix de coco avec sa machette… C’était excellent!

Gâteau aux pépites de chocolat & framboises et glaçage à la noix de coco

Ingrédients:
Pour les Mollie cakes (x 2)
3 œufs
250 g de sucre
250 g de farine
250 g de crème à fouetter (30 % MG)
10 g de levure chimique
1 c. à c. d'extrait de vanille ou vanille en poudre
100 g de pépites de chocolat mélangées avec un peu de farine
Extra
2 raviers de framboises
Pour le glaçage
300 g de sucre cristallisé
6 blancs d’œuf
340 g de beurre à température ambiante coupé en morceaux
1 c. à c. d’extrait ou de poudre de vanille 
1/4 de c. à c. de sel
240 g de crème de coco
Pour la déco
1 boite de Raffaello
1 ravier de framboises

Préparation:

Pour les Mollie cakes (x 2)
Montez d'abord la crème fouettée.
Préchauffez votre four à 160°C.
Ensuite dans le bol de votre robot, fouettez les œufs et le sucre à vitesse moyenne, jusqu'à ce que l'appareil double de volume. Mélangez la farine et la levure. Ajoutez ensuite en plusieurs fois le mélange farine+levure et mélangez bien. Ajoutez la vanille et mélangez encore un peu. Enfin, ajoutez les pépites de chocolat et mélangez doucement.
Incorporez délicatement la crème fouettée aux autres ingrédients à l'aide d'une maryse ou d'une spatule. Versez le mélange dans un moule à gâteau et faites cuire durant 60 minutes.
Une fois la cuisson terminée, laissez un peu refroidir le gâteau dans le moule (10 minutes) puis démoulez-le et posez-le sur une grille afin qu'il refroidisse.
Réalisez un deuxième gâteau.

Pour le glaçage
Dans un bol à l’épreuve de la chaleur, mélangez le sucre et les blancs d’œufs. Placez le bol au bain-marie et réchauffez le mélange sucre + œufs durant 6 à 8 minutes, jusqu’à ce que celui-ci soit chaud au touché et que le sucre soit dissous.
Retirer du feu et transférer le mélange dans le bol de votre robot électrique. A l’aide du fouet, faites monter le mélange en meringue sur vitesse moyenne-forte (6 à 8 minutes) jusqu’à ce que celle-ci soit légère, bien blanche et refroidie au touché. Diminuer la vitesse sur faible et ajoutez le beurre morceau par morceau. Augmentez la vitesse sur moyenne et continuer à mélanger durant 4 à 5 minutes, jusqu’à ce que le beurre soit bien incorporé. Le glaçage devrait être lisse et brillant. Si celui-ci a l’air caillé après l’ajout du beurre, continuez à mélanger jusqu’à ce que le mélange ait l’air crémeux.
Ajoutez la vanille, le sel et la crème de coco et mélangez encore quelques minutes jusqu’à ce que les ingrédients soient bien incorporés. Ici encore, si le glaçage a l’air caillé après l’ajout de la crème de coco, continuez à mélanger jusqu’à ce que le mélange ait l’air crémeux.
Il est conseillé d’utiliser le glaçage dans les 30 minutes. Si vous planifiez de l’utiliser plus tard, placez le dans une boite hermétique et gardez-le à température ambiante jusqu’à 1 jour. Battez-le à l’ai de la feuille du mixeur pour lui redonner son aspect crémeux avant de l’utiliser. Vous pouvez également le conserver jusqu’à 2 semaines au réfrigérateur. Il faudra alors ramener le glaçage à température ambiante avant de le travailler à la feuille durant 6 à 8 minutes.

L'assemblage
Une fois votre cake bien refroidi, coupez le dessus afin d'aplanir la surface. Coupez ensuite votre cake en deux. Effectuez la même opération avec le deuxième cake.
Placez un premier disque sur une assiette ou un plat à cake. Recouvrez d'une couche de glaçage, ensuite de framboises coupées en deux et enfin encore un peu de glaçage. Posez un deuxième, troisième et quatrième disque de cake par-dessus. Répétez à chaque fois l'opération glaçage et framboises. Recouvrez le tout de glaçage (dessus et coté). 

Pour la déco
Placez des Raffaello sur le pourtour du dessus du cake. Placez ensuite des framboises au centre pour recouvrir le dessus.