If you want breakfast in bed, sleep in the kitchen!

dimanche 12 juin 2016

~Scène de crime ~ Cheesecake Tout Chocolat

Hello tout le monde!
Aujourd'hui sur le blog, une tuerie! Vraiment une tuerie, pas du tout light et d'une décadence incroyable. Du chocolat avec du chocolat et encore une couche de chocolat... donc, au cas où ce ne serait pas encore clair, cette recette contient beaucoup de chocolat. 

J'ai eu une grosse envie de cheesecake, comme ça, en une fois... j'ai fait quelques petites recherches et regardé mes recettes déjà postées et me suis rendue compte que je n'avais pas encore essayé le cheesecake au chocolat. Alors bon, je me suis dit autant y aller à fond et j'ai choisi une recette triple chocolat avec option spéciale coma post-ingestion. Je vous préviens si vous comptez le réaliser, annulez vos plans de la journée car, après avoir mangé une part, votre canapé deviendra votre meilleur ami (attention, effet euphorique possible... hihihi).

Lors de la dégustation, la cuisine s'est transformée en vraie scène de crime. IN-CROY-ABLE!!! Le cheesecake est parti en moins de 5 minutes et tout le monde gémissait entre chaque bouchée (haha mes gâteaux ont des effets bizarres sur les gens). J'ai donc décidé de donner une ambiance scène de crime à mes photos pour le fun...

Pièce à conviction n° 1.

Cheesecake triple chocolat & Oreos
Ingrédients:
La base
24 Oreos réduits en poudre au blender
57 g de beurre fondu
Le cheesecake
500 g de fromage Philadelphia
400 g de ricotta
3 c. à s. de cacao amer
167 g de sucre glace
4 œufs à température ambiante
280 g de chocolat noir
La ganache
180 ml de crème fraîche (30 %)
170 g de chocolat noir (pour moi, du chocolat myrtille-amande Delhaize)
1 c. à s. sucre cristallisé
Déco
Copeaux de chocolat
Billes chocolatées
Préparation:
La base
Préchauffez votre four à 175°C.
Beurrez un moule à manqué de 20 cm de diamètre et réservez.
Après avoir réduit les Oreos en poudre à l'aide d'un blender et fait fondre le beurre, ajoutez ce dernier à la poudre de biscuits et mélangez encore à l'aide du blender.
Récupérez le mélange et abaissez-le dans le moule afin de recouvrir le fond et une partie du tour. Enfournez pour 8 minutes. Laissez ensuite refroidir dans le moule pendant que vous préparez le cheesecake.
Le cheesecake
Faites fondre les 280 g de chocolat au bain-marie et réservez.
Fouettez la crème avec le sucre glace jusqu'à ce qu'elle monte, ajoutez ensuite le cacao. Incorporez les œufs un à la fois à vitesse réduite de votre mixeur. Ajoutez le chocolat fondu en mélangeant à vitesse réduite jusqu'à incorporation. Coulez la préparation sur le fond biscuité en aplanissant bien la surface et enfournez pour une durée allant de 1 heure et 1 heure 10 minutes, ou jusqu'à ce que le centre soit bien pris.
Laissez refroidir 5 minutes dans le moule sur une grille. Passez ensuite un couteau le long du moule pour dégager le cheesecake des parois. Placez au réfrigérateur pour minimum 8 heures, toute une nuit c'est encore mieux.
La Ganache
Placez le chocolat, la crème et le sucre cristallisé dans un poêlon et faites chauffez à feu doux jusqu'à ce que le chocolat et le sucre soient bien fondus et incorporés à la crème. Laissez un peu refroidir et coulez ensuite la ganache sur le dessus du cheesecake. Lorsque la ganache est prise et refroidie (1 heure?), faites à nouveau glisser un couteau le long des parois du moule avant de démouler. Décorez à l'aide de copeaux de chocolat et de billes chocolatées.

Vous pouvez aussi le conserver dans sa forme jusqu'à 2 à 3 jours au réfrigérateur et le démouler un peu avant de servir. Il se conserve très bien. Décorez alors le cheesecake le jour-même avant de le servir à vos invités.

Pièce à conviction n° 2.

Pièce à conviction n° 3.

jeudi 19 mai 2016

Le Gâteau Lorrain

Hello tout le monde! 
Lors de son séjour à l’hôpital, Mamoun’ avait envie d’un gâteau tout simple et léger pour adoucir sa revalidation. Je lui ai donc préparé un gâteau lorrain. Il s’agit d’un gâteau tout simple et très moelleux, à base de blanc d’œufs, de farine, de sucre et d’un peu de beurre. Il est vraiment facile à réaliser et se déguste simplement recouvert de sucre glace avec un petit thé ou café. La seule difficulté est de monter les blancs en neige… il y a pire en soi comme difficulté, je dirais! J’ai réalisé la pâte entièrement avec mon robot, même la partie où il faut ajouter les ingrédients secs et le beurre aux blancs en neige. Tout s’est bien passé, pas de ratage à l’horizon! Les blancs ne sont pas retombés et la pâte était parfaite. 


Je dirais que ce gâteau est très sympa lorsqu’on a une petite envie de sucré ou de cake. Il est prêt rapidement et refroidi tout aussi vite car il n’est pas très épais, ce qui limite le temps d’attente pour pouvoir le déguster et, ça, on aime!!! Disons que c’est LE gros point positif de cette recette (et que c’est bon aussi mais ça va de soi sinon je ne ferais pas un article sur ce gâteau!). Un autre avantage de ce gâteau est qu'il se compose d'ingrédients que l'on a toujours à disposition dans une cuisine, des basiques...

Je pense qu’il est aussi possible d’utiliser cette recette comme base pour un gâteau avec glaçage (en préparant 3 fois cette recette pour avoir une belle hauteur une fois la déco terminée) mais alors il n’est pas nécessaire de mettre les couches de sucre dans le fond du moule et sur le dessus pour le rendre croustillant… à tester donc!


Le gâteau lorrain
Ingrédients:
60 g de beurre + 15 g pour le moule
110 g de sucre cristallisé + 35 g  pour le moule et le décor
4 blancs d'oeufs à température ambiante
75 g de farine
20 g de sucre glace
Préparation:
Faites fondre le beurre doucement. A l'aide d'un pinceau, badigeonnez l'intérieur de votre moule de beurre puis saupoudrez de 20 g de sucre cristallisé.
Fouettez les blancs d'oeufs en neige en ajoutant progressivement la moitié du sucre cristallisé (65 g). Lorsque ceux-ci sont lisses et brillants, ajoutez le reste du sucre cristallisé (65 g restant) puis la farine tamisée. Mélangez délicatement à la spatule.
Préchauffez votre four à 170°C. Incorporez les 60 g de beurre fondu à la pâte. Versez le tout dans votre moule. Lissez le dessus et saupoudrez du sucre cristallisé restant.
Faites cuire 35 à 40 minutes. Vérifiez la cuisson du gâteau en piquant avec un testeur ou la pointe d'un couteau, elle doit ressortir sèche.
Démoulez votre gâteau soigneusement et découpez des carrés que vous saupoudrez de sucre glace.
Dégustez!


samedi 14 mai 2016

Gâteau Fudge & Fraise

Hello tout le monde!
Encore une fois un article avec un peu de retard… pour ma défense, c’est la folie avec ma Mamoun’ à l’hôpital pour l’instant. Rien de grave, juste une pose de prothèse mais bon c’est quand même énergivore et les allers-retours Bruxelles - Braine-l’Alleud après le boulot, ça fatigue!

Dimanche dernier, pour la Fête des Mères, j’ai mis les petits plats dans les grands et confectionné un cake spécial Mamoun’! Nous l’avons également partagé avec les infirmières qui depuis trois semaines s’occupent d’elle avec grands soins. J’ai opté pour une base de « Mollie cake » dont la recette vient de l’atelier gravity cake de Mmmmh! Cette base est vraiment légère et "stable" donc pas de souci de gâteau qui retombe ou qui monte n’importe comment. Pour le glaçage, vu la chaleur, j’ai opté pour une crème au beurre de style fudge contenant du chocolat histoire que ça tienne bien mais que cela reste fondant en bouche avec une pointe de décadence. Le tout agrémenté de fraises entre les couches et, pour la déco, une pluie de copeaux de chocolat noir, lait, blanc et aromatisé à la fraise, et également des fraises fraîches. Ce gâteau est juste une tuerie!!! Fondant, sucré mais pas trop, l’acidité des fraises donne un côté très frais qui contrebalance la richesse du chocolat. Je suis vraiment fan du résultat. Il a largement gagné sa place dans le top 5 de mes desserts préférés.


Mon top 5 étant:

1 - Merveilleux (mention spéciale à celui du Pain Quotidien!)
2 - Tiramisu traditionnel
3 - Prinsesstarta
4 - Gâteau fudge & fraise
5 - Charlotte (peu importe le goût, je suis vraiment fan)

Vous noterez qu’il s’agit surtout de desserts "légers" dans le sens où ils sont composés de mousses, de blancs en neige ou encore de crème fouettée.

Le merveilleux, c’est le dessert qui supplante tous les autres depuis ma petite enfance. Autant dire que j’en ai goûté pas mal, des bons et des moins bons, voire complètement ratés… J’ai enfin trouvé le Saint Graal il y a quelques années de cela en testant celui du Pain Quotidien. Il y a également ceux de Aux Merveilleux de Fred, près de la Grand’ Place qui m’ont convaincus par leur originalité, la possibilité de choisir un format mini et aussi le plaisir de regarder les pâtissiers les réaliser par la vitrine.

Le tiramisu est un peu une madeleine de Proust pour moi. Mamoun’ en faisait très souvent lorsque j’étais petite, sous forme de gâteau. Mon ex-belle-sœur en réalisait également, donc ça tournait un peu en joute de tiramisu à savoir lequel sera le meilleur! Moi je les aime tous, s’ils sont bien fait de manière traditionnelle. De toute façon, avec un nom pareil, c’était gagné d’avance… tiramisu signifie littéralement "tire-moi vers le haut", "remonte-moi le moral", "redonne-moi des forces". Pour ce qui est des variantes de style au spéculoos, au rhum ou contenant des fruits, je les trouve très bon mais il y a toujours comme une frustration de ne pas avoir le goût traditionnel.

La Prinsesstarta, ou gâteau princesse, est une découverte récente par le biais de mon amie suédoise. J’ai également eu l’occasion de goûter un vrai de vrai lors d’un voyage à Stockholm et je dois dire que je n’ai pas été déçue! D’autant plus que les parts étaient gigantesques!!! Ils ne badinent pas avec la Prinsesstarta. Mon souvenir est sympa en plus car nous avions dégusté nos parts installées à l’étage du dessus à bord d’un bus "hop-on-hop-off", genre visite touristique, qui suit un parcours et s’arrête à des endroits clés de la ville.

Enfin, la charlotte, les charlottes… framboise, fraise, exotique, chocolat, biscuits cuillers ou roses de Reims, avec coulis, morceaux de fruits frais et/ou cube de gelée, et parfois même une petite note de liqueur… juste parfait. D’ailleurs, je viens d’avoir une autre idée de charlotte en rédigeant ce petit texte… à venir, très probablement, sur le blog!






Trêve de bavardage, voici la recette du gâteau!!!


Gâteau fudge & fraise (16 personnes)
Ingrédients:
Mollie cake (x2):
3 oeufs
250 g de sucre
250 g de farine
250 g de crème à fouetter (30 % MG)
10 g de levure chimique
1 c. à c. d'extrait de vanille (vanille en poudre pour moi et au pif!)
Frosting fudge:
340 g de beurre doux
60 g de sucre glace tamisé
60 g de cacao amer tamisé
80 ml d'eau chaude
60 ml de crème à fouetter
1 c. à c. de vanille
1/8 de c. à c. de sel
290 g de chocolat au lait, fondu et un peu refroidi
150 g de chocolat noir fondu et un peu refroidi
2 raviers de 500 g de fraises fraîches dont quelques une coupées en tranches et réservez 6 fraises
Déco:
Copeaux de chocolat noir
Copeaux de chocolat au lait
Copeaux de chocolat blanc
Copeaux de chocolat blanc goût fraise
Préparation:
Mollie cake:
Montez d'abord la crème fouettée.
Préchauffez votre four à 160°C.
Ensuite dans le bol de votre robot, fouettez les oeufs et le sucre à vitesse moyenne, jusqu'à ce que l'appareil double de volume. Mélangez la farine et la levure. Ajoutez ensuite en plusieurs fois le mélange farine+levure et mélangez bien. Ajoutez la vanille et mélangez encore un peu.
Incorporez délicatement la crème fouettée aux autres ingrédients à l'aide d'une maryse ou d'une spatule. Versez le mélange dans un moule à gâteau et faites cuire durant 60 minutes.
Une fois la cuisson terminée, laissez un peu refroidir le gâteau dans le moule (10 minutes) puis démoulez-le et posez-le sur une grille afin qu'il refroidisse.
Réalisez un deuxième gâteau.
Frosting fudge:
Dans le bol de votre robot armé de sa feuille, battez le beurre à vitesse moyenne jusqu'à ce qu'il soit clair et aéré (6 minutes). Réduisez à vitesse basse et ajoutez le sucre glace, le cacao, l'eau, la crème, la vanille et le sel. Battez jusqu'à ce que le mélange soit homogène (1 minutes). Augmentez à vitesse moyenne et battez encore 2 minutes supplémentaires. Ajoutez les chocolats fondus et mélangez jusqu'à obtenir un mélange lisse.
Montage:
Une fois votre cake bien refroidi, coupez le dessus afin d'aplanir la surface. Coupez ensuite votre cake en deux. Effectuez la même opération avec le deuxième cake.
Placez un premier disque sur une assiette ou un plat à cake. Recouvrez d'une couche de frosting, ensuite de tranches de fraises et enfin encore un peu de frosting. Posez un deuxième disque de cake par-dessus. Répétez l'opération frosting et fraises. Placez un troisième disque sur le dessus. Recouvrez le tout de frosting (dessus et coté). 
Vous pouvez monter le quatrième disque si vous voulez, amis ça fera un très très gros gâteau alors, prenez cela en considération. Il est très probable qu'il faudra plus de frosting. Personnellement, j'ai gardé le quatrième et l'ai mangé au petit dej avec mon latte!!!
Déco:
Parez votre poche d'une douille. Placez ensuite le reste de votre frosting dans celle-ci. Effectuez des petites boules d'environ 1 cm de diamètre autour de la base de votre cake. Ensuite, placez 11 boules d'environ 3 cm de diamètre sur le dessus du cake.
Coupez les 6 fraises réservées en deux. Placez une moitié entre chaque boule de frosting en formant un cercle (voir photos). 
Ajoutez les copeaux de chocolat au centre du dessous du cake ainsi qu'aux endroits que vous trouverez approprié.

samedi 30 avril 2016

Mini-Gâteaux Princesses revisités

Hello tout le monde! Cette semaine, je vous propose un article avec une recette inspirée du fameux gâteau suédois "Prinsesstarta". Il s’agit ici d’une revisite autant dans le choix du cake que celui de la confiture, et malgré moi pour la crème pâtissière.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce gâteau, déjà mis en évidence par Mercotte lors d’un épisode du Meilleur Pâtissier, il s’agit d’une génoise superposée en 3 couches séparées par une couche de confiture à la framboise et une autre de crème Madame*. Nous posons ensuite un second disque de cake en recommençant l’opération confiture et crème Madame. Un troisième disque est posé alors par-dessus et surmonté d’une simple chantilly. Le gâteau est ensuite recouvert d’une couche de pâte d’amande et décoré d’une fleur également en pâte d’amande ou d’un filet de chocolat fondu. Vous pouvez trouver ce gâteau tout prêt au rayon surgelé chez Ikea ou au magasin Gourmet Food & Gifts, rue Archimède 59 à 1000 Bruxelles (quartier Schuman) dont le but est de promouvoir la nourriture britannique et scandinave. Si vous vous rendez à ce dernier, c’est l’occasion de faire le plein de réglisse!!! 


* Mais madame, c’est quoi une crème Madame?
Il s’agit d’une crème pâtissière à laquelle on rajoute de la crème chantilly. La crème est alors plus légère et, donc, moins dense, mais elle se tient tout de même bien pour pouvoir fourrer vos gâteaux. Personnellement, j’adore! C’est beaucoup plus léger que la crème au beurre, ça, c’est sûr!

Pour cette revisite, j’ai choisi d’utiliser mon mix à cupcakes dans la mesure où j’ai réalisé une version mini du gâteau. J’ai aussi tronqué la confiture de framboise pour de la confiture de violette (en vente au Délices du Roy, dans la Galerie du Roi non loin de la Grand’ Place de Bruxelles). Par contre, pour la crème pâtissière, il s’agit d’un accident… je me suis retrouvée en rade de sucre blanc (oui je sais, comment est-ce donc possible?!) et j’ai dû composer avec ce que j’avais sous la main. J’ai donc substitué environ la moitié du sucre blanc pour du sucre de coco (disponible en épicerie bio), ce qui a donné une crème pâtissière légèrement caramélisée au goût. Vraiment pas mal! Mais bon ça reste une solution d’urgence, j’aurais préféré rester sur la crème pâtissière traditionnelle. 


Pour la déco, je suis restée sur une pâte d’amande rose avec des papillons également en pâte d’amande mais jaune. J’ai aussi fait des petits essais de recouvrement en version rouge, le rendu est pas mal mais à travailler niveau déco pour une prochaine fois. Mention spéciale aussi à ce petit présentoir à cloche sur les photos… je l’ai trouvé chez Creacorner. Je ne sais pas vous mais, en ce qui me concerne, je trouve toujours quelque chose qui me plait chez eux… c’est vraiment terrible!

Prinsesstarta revisitée (environ 8 mini-cakes)
Ingrédients:
Mini-cakes
250 g de mix pour cupcakes
125 g de beurre
125 g d’œufs (environs 3)
Crème pâtissière
1 c. à c. de vanille en poudre ou d'extrait de vanille
250 ml de lait entier
3 jaunes d'œufs
70 g de sucre blanc (35 g blanc + 35 g sucre de coco pour moi)
23 g de fécule de maïs
Crème fouettée
350 ml de crème à fouetter
1 c. à s. de sucre glace
1/2 c. à c. de sucre vanillé
Crème Madame
Crème patissière
Crème fouettée
Montage
Confiture de votre choix (violette pour moi)
500 g de pâte d'amande, couleur selon vos goûts (rose et rouge pour moi) + pour la déco
Préparation:
Mini-cakes
Préparez les mini-cakes en mélangeant les ingrédients jusqu'à ce que le mélange soit lisse. Répartissez la pâte dans des moules à muffins parés de caissettes pour éviter que les cakes ne collent aux alvéoles. Faites cuire 18-20 minutes au four à 180° C. Laissez ensuite refroidir sur une grille.
Crème pâtissière
Pendant que les cakes refroidissent, préparez la crème pâtissière. Placez le lait avec la vanille dans une casserole et portez à petite ébullition. Attention à ne pas brûler le lait, éteignez dès que le lait commence à bouillir. 
Mélangez les jaunes et le sucre et faites blanchir. Ajoutez ensuite la fécule de maïs et mélangez à vitesse moyenne jusqu'à incorporation. Ajoutez enfin le lait chaud en continuant de mélanger.
Placez à nouveau le mélange dans la casserole, amenez à ébullition et faites cuire doucement pendant 1 minutes afin qu'il épaississe. Placez la crème dans un bol recouvert d'un film alimentaire afin d'évitez qu'une peau ne se forme sur le dessus et laissez refroidir complètement.
Crème fouettée
Dans le bol de votre robot, placez la crème, le sucre glace et le sucre vanillé. Mélangez à l'aide du fouet à vitesse élevée afin d'obtenir une crème fouettée ferme qui tiendra bien au montage. Faites attention de ne pas en faire du beurre en la fouettant un peu trop. Séparez la crème en deux parts égales et réservez.
Crème Madame
Mélangez une part de crème fouettée avec la crème pâtissière qui est froide à présent (si elle ne l'est pas, attendez qu'elle le soit. En utilisant une crème pâtissière encore tiède ou chaude, cela risquerait de faire des grumeaux dans votre crème, et nous ne voulons pas ça!!!). Gardez l'autre moitié de crème fouettée pour plus tard.
Montage
Découpez les mini-cakes en 3 petits disques égaux. Placez le premier disque sur un support. Badigeonnez de confiture et placez ensuite de la crème Madame par-dessus (pas trop pour qu'elle ne s'échappe pas mais assez pour que ce soit gourmand!). Posez ensuite le deuxième disque de cake et renouvelez l'opération avec la confiture et la crème Madame. Posez enfin le troisième disque et recouvrez ce dernier d'une bonne cuillère à café de crème fouettée que vous aviez réservé. Formez un petit dôme sur le dessus avec la crème. Vous pouvez préparer le montage de tout vos cakes et les placez au frais le temps de préparez la suite.
Il est temps de préparer le recouvrement en pâte d'amande. Coupez vos briques de pâtes en 6 parts égales. Prenez une des parts dans vos mains et travaillez-la afin de la chauffer un peu et de la ramollir. Abaissez-la ensuite à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Essayez de bien étendre la pâte en forme de disque pour que la couverture soit assez fine. Attention, il ne faut pas la déchirer. C'est délicat et ça prend un peu de temps. Une fois votre disque prêt, recouvrez le mini-cake monté en coupant le surplus et rabattant la pâte vers le dessous du cake. Cela devrait former une petite boule comme sur les photos. Reproduisez pour chaque mini-cakes.

Pour la déco, j'ai confectionné des petits papillons en pâte d'amande jaune pour certains et utilisé un spray de paillettes comestibles pour tous.

jeudi 21 avril 2016

~ Mmmmh ~ Atelier Gravity & Piñata Cake

Hello tout le monde!
Le weekend dernier, j'ai participé à mon premier cours chez Mmmmh, chaussée de Charleroi à Bruxelles, et j'ai adoré!!! J'ai choisi le cours sur les gravity et piñata cakes donné par le sympathique Sergio. Le gravity cake s'est très bien passé mais disons que nous avons rencontré des petits soucis avec le glaçage du piñata cake... beaucoup trop liquide pour avoir un joli rendu. Cela dit, l'effet piñata avec les bonbons au centre du gâteau était réussi, donc mission accomplie!

Tout d'abord, un fait indéniable est que ce genre de gâteau coûte bonbons... haha bonbons... oui bon allez c'était la boutade du jour! Non mais sans rire, il s'agit de gâteaux qui coûtent assez cher dans la mesure où il faut un max de bonbons pour la déco et/ou l'effet à la découpe. Pour vous donner une idée, avec le gravity cake, nous sommes sur un total de 500 g de Maltesers, 500 g de M&M's et 10 paquets de Kit-Kat... ça fait peur, je sais. Mais le rendu final est top et, avouons-le, ce n'est pas tous les weekends que vient l'envie de se lancer dans ce genre d'aventure! Disons que c'est un gâteau à reproduire une à deux fois par an maximum, pour l'anniversaire d'un bambin ou, surtout, pour épater la galerie. Pour le piñata, on est sur du plus léger avec "seulement" 500 g de M&M's ou de Smarties. 

Personnellement, je pense que je referai le piñata avec des fraises des bois au centre à la place des bonbons. Ça peut donner quelques chose de très frais et estival, toujours avec cette effet de découpe très sympathique et une avalanche gourmande de fraises! J'en ai l'eau à la bouche et des étoiles pleins les yeux rien que d'y penser!!!


C'est le moment d'évaluer Sergio, notre chef... il nous a fait travailler comme des esclaves et nous criait dessus c'était terrible... Ok j'avoue, personne n'y croit une seconde! Je rigole, vraiment Sergio est super sympa et explique bien chaque étape du processus. Il est patient et nous a bien accompagné dans la réalisation car le but est tout de même que nous puissions réaliser ces cakes une fois de retour chez nous. Il y avait une atmosphère bon enfant et nous étions tous très décontractés durant la réalisation. Un peu plus tendus au montage mais bon c'est toujours le cas quand il s'agit de ne pas se louper. Je donnerais donc une belle gommette verte à Sergio pour l'atelier.






Gravity cake terminé.
Nous avons aussi eu la visite du chef Carlo De Pascale, co-fondateur de Mmmmh, très sympathique, qui avait revêtu son tablier d'inspecteur des travaux finis pour l'occasion (preuve à l'appui ci-dessous). :)

Carlo pris sur le fait en train de Twitter/Facebooker/Instagramer!

Après seulement un cours chez Mmmmh, je recommande l'expérience et participerai très probablement à d'autres cours prochainement... 

Le Gravity cake terminé. Quelle splendeur!

Moi et le Gravity cake... parce que pourquoi pas!
Le Piñata cake!